Exhibition

with the support of:

L’exposition de l'ICAIO constitue le troisième chapitre consacré à Hervé Masson après la rétrospective de 2005 et l’exposition de dessins « Histoire des Esclaves et des Coolies à l'Ile Maurice » de février 2019.
Avec « L’art du trait, la puissance de la couleur » nous présentons pour la première fois 64 œuvres sur papiers.

Hervé Masson entre dans le monde de l’art par la gravure. Sa première œuvre publique est une série d’illustrations gravées pour le recueil de poèmes de son frère Loÿs Masson. Si, par la suite, l’artiste se consacre à la peinture à l’huile sur toile, il n’en continue pas moins à travailler en parallèle sur papier. Le papier, si souvent déconsidéré à tort, permet à l’artiste une liberté d’exécution, d’expression et de recherches.

 

Le papier est un support universel peu onéreux. Il permet l’application de techniques aussi différentes que le crayon, l’encre, la gouache, l’acrylique, l’aquarelle, le stylo, le feutre, et divers procédés de reproduction comme la gravure, la sérigraphie, la linographie ou la lithographie. Les temps de séchage plus courts qu’avec l’huile sur toile et les effets instantanés conviennent très bien à Hervé Masson qui aime travailler avec célérité. La vivacité, la nervosité du geste, la couleur plus fine et plus légère permettent d’associer la surface du papier à celle de la peinture.

Si la plupart des créations exposées sont signées par l’artiste, leur accordant ainsi un statut d’œuvre à part entière, d’autres dessins, s’apparentent à des outils de travail : ces derniers étant des matrices destinées à la création d’œuvres peintes

Avec Hervé Masson, la rivalité ancestrale qui oppose dessin et couleur est abolie. Non seulement l’artiste est un grand coloriste, mais de surcroît il se révèle  un dessinateur et un illustrateur doué et inventif.

25 April to 19 August 2019

Hervé Masson: l'art du trait, la puissance de la couleur

Dès 1947, Hervé Masson s’oriente vers le cubisme et l’interprète à la manière d’un Mauricien imprégné de cultures occidentale et indienne. Faisant éclater les volumes en de multiples facettes, géométrisant les formes, opposant les courbes aux angles, il valorise la sensualité de la rondeur. 

 

La couleur reste cependant au centre de ses préoccupations plastiques. Saturant l’espace en se substituant à tout élément de décor, elle fait vibrer le tableau. Répartie sur toute la surface, elle équilibre l’œuvre. Les contrastes entre les tons clairs et sombres produisent la luminosité. L’intérêt de l’artiste pour l’orphisme reste une de ses caractéristiques. Il décompose les formes par des  couleurs très tranchées, efface le trait. La perspective n’existe pas mais il garde l’effet de profondeur. Ses œuvres sont marquées par la richesse et la beauté de ses couleurs qui subliment ses sujets. Le beau demeure le but ultime. 

 

A travers les cinq thèmes présentés ici, les courses de chevaux, les paysages, les illustrations de textes, les androgynes et les femmes, le public accède au processus de création et aux choix esthétiques de l’artiste.

 

Barbara Luc

1/4

Press

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Contact us

 

Institute of Contemporary Art Indian Ocean

51 Sir Seewoosagur Ramgoolam street

Port Louis 11328,

Mauritius

 

www.icaio.org

info@icaio.org

Institute of Contemporary Art Indian Ocean © 2019